25 février 2011

Le roi se meurt.

Le roi se meurt.  Eugène Ionesco.               DSC_2590                      

 

Le roi se meurt. Il lui reste une heure et demie à vivre, le temps d’une tragédie, pendant laquelle tout son royaume, cinq personnages, se divise, entre espoir et satisfaction face à

l’accomplissement du destin. Avec lui, c’est son univers qui s’effondre : le palais se fissure et les frontières se rapprochent.

Le roi Bérenger Ier, apprend à mourir, exprimant tour à tour dénégation, révolte, peur, nostalgie et résignation. Le roi perd graduellement tous ses pouvoirs, pour n’être plus qu’un homme, seul face à l’inéluctable, pathétique et burlesque à la fois.

 

 

 

A propos de sa pièce Ionesco déclarait « Bérenger c’est l’Homme, c’est l’homme universel. Tout homme est une sorte de roi qui est au centre de l’univers, l’univers lui appartient jusqu’au moment où tout s’écroule. C’est lui-même qui s’effondre c’est lui-même qui disparaît et alors tout disparaît avec lui, ce royaume énorme qui est le monde et qui est le notre tant que nous sommes là. »

 

Public adulte et grands ados. 1h50.

Posté par Atelier4 à 19:14 - Permalien [#]